Viviane Chidid

Viviane Chidid

Singer / Chanteuse

Viviane Chidid est une chanteuse sénégalaise de mbalax et de R&B. Issue d’un métissage Libanais , Mauritanien et Wolof , Viviane est née à Mbour, ville portuaire au sud de Dakar (Sénégal). Elle est lancée par Aly JABER un ami de Philippe Chidid ( Père de Viviane) et commence à se produire dans les hôtels avec des amis artistes. Elle est dorénavant connue au sein de la diaspora noire des grandes capitales mondiales. Viviane est une super star au Sénégal au même titre que Youssou N’dour ou Akon. Elle est aussi connue sous le nom de la reine du Mbalax RNB.

Ses débuts avec le « Super Étoile »

À partir de 1993 elle devient choriste dans le groupe de Youssou N’Dour, le « Super Étoile de Dakar ». Quelques années plus tard, elle épouse Bouba N’Dour, le frère de Youssou Ndour, qui deviendra son propre manager (après une séparation en 2007 le couple s’est remarié en 2010, puis re-divorcé en 2011).

Viviane gagne une notoriété internationale auprès de Youssou N’Dour, notamment en interprétant parfois avec lui lors de concerts publics son succès avec Neneh Cherry, Seven Seconds.

Premiers albums

Le titre Sama Nene de son premier album en solo “Entre Nous” sorti en 1999 remporte d’emblée un grand succès au Sénégal et grâce à un style jugé novateur elle devient rapidement très populaire.

En 2000 Viviane sort son deuxième album, Nature, qui confirme son talent dans la musique sénégalaise, très appréciée des puristes sénégalais. Elle fait désormais partie des plus belles voix du pays.

Création du « Djolof Band »

Viviane prend un peu de distance avec son mentor Youssou N’Dour, pour créer en 2001 son propre groupe  baptisé le « Djolof Band », mais reste cependant choriste du Super Étoile à l’occasion des grands bals organisés par ce dernier. La même année Viviane sort “Le Show”, un album live réalisé avec son groupe. Aujourd’hui elle est également surnommée la Reine du Djolof Band.

Kora Awards 2002

Elle sort son quatrième album intitulé “Téré Nelaw”. Ce sont des chants à la louange des « Lions de la Teranga » mettant en avant leurs exploits durant la coupe du monde de football 2002 en Corée. Toute l’Afrique tombe sous le charme de la chanteuse ce qui lui vaut en 2002 une nomination aux « Kora Awards » dans la catégorie meilleur arrangement.

Elle est cependant attaquée en justice pour le plagiat du titre Sammina de Elhage Faye. Elle perd le procès, et doit verser la somme de 5 millions de francs CFA à l’interprète de la chanson.

Nouveau style musical

Composé avec l’aide des plus grands rappeurs sénégalais comme Awadi, Khuman, Carlou D, Pacotille, Foumalade et tant d’autres, “Esprit” sera l’album de rap le plus vendu au Sénégal dans l’histoire.

(Visited 97 times, 1 visits today)

Vidéos