Nayanka Bell

Nayanka Bell

Singer / Chanteuse

Nayanka Bell de son nom à l’Etat civil Aka Louise de Marillac est née en 1963 à Agboville. Elle est une artiste, auteure compositrice ivoirienne. Son père Aka N’cho est d’origine Abbey, au sud de la Côte d’Ivoire et sa mère d’origine Corse au Sud-est de la France.

Son lien familial avec la musique lui vient de sa grand-mère qui chantait et jouait du violon traditionnel. «Ma mère empêchait ma grand-mère de faire de la musique car cela lui rappelait de douloureux souvenirs d’enfance ».

Dans les années 1980, elle a sorti à la mémoire de son grand frère mort à 24 ans son premier volume IWassado.

Sa carrière professionnelle commence en 1981, elle devient choriste dans l’orchestre de la Radio Télévision Ivoirienne (RTI). Un an plus tard, son interprétation des chansons « Woman in Love » de Barbra Streisand et « Don’t Leave Me This Way » de Thelma Houston, la fait connaître au niveau national. Surnommée la « Barbra Streisand d’Afrique » par la presse ivoirienne, Nayanka démarre une carrière en solo.

En 1983, elle sort son premier album, Amio, sur lequel figure « Iwassado », chanson de sa composition qui exprime l’idée que personne ne peut choisir ses parents, et fait référence aussi aux enfants handicapés. Arrangé par Jacob Desvarieux (du groupe Kassav) et Jimmy Hyacinthe, le disque, bien que chanté en anglais, marque la fidélité de Nayanka pour la chanson ivoirienne, qu’elle est la première à avoir popularisée dans toute l’Afrique.

En 1984, elle rejoint Paris, où elle produit elle-même son deuxième album, If You Came to Go, arrangé par trois artistes de renom : Boncana Maïga, Ray Lema et Jacob Desvarieux avec qui elle a commencé à travaillé avant la création du groupe Kassav dont il est l’un des membres influents.

(Visited 215 times, 1 visits today)

Vidéos