JOVI

Jovi

Producteur / Producer

Ndukong Godlove Nfor (né le 24 octobre 1983, à Douala), connu sous son nom de scène Jovi, est un rappeur, un auteur-compositeur, un ingénieur du son, un entrepreneur et un producteur de disques (sous son pseudonyme de producteur “Le Monstre”) camerounais. Jovi est diplômé de l’Université de Yaoundé II (Soa), avec un Master en économie et gestion d’entreprise.

Le premier album de Jovi, le H.I.V (Humanity is Vanishing), a été décrit par Kangsen Feka Wakai dans la revue Bakwa comme «l’arrivée tant attendue d’un éminent élu très conscient de ses capacités, du vide dans le genre, des attentes de son public et de la bonne dose De l’agitation pour affirmer sa place. “

L’industrie de la musique camerounaise est restée conventionnelle depuis très longtemps avec des genres tels que Makossa et Bikutsi qui dominent la scène musicale. Le premier single de Jovi “Don 4 Kwat”, suivi de “Pitié”, avec le musicien congolais Tabu Ley Rochereau, sorti sous le label Mumak, qu’il a cofondé, fait partie d’une nouvelle vague de contenu musical au Cameroun. “Don 4 Kwat” a reçu de grosse audiences sur Trace TV et Channel O, son deuxième single, “Pitié” avec Tabu Ley Rochereau, est resté dans les top songs pendant des mois sur Destination panafricaine de la BBC présentée par DJ Edu, restant dans le top 5. En janvier 2013, Jovi a quitté le label de Mumak pour lancer New Bell Music, avec Rachel Burks. Les deux Jovi et Rachel sont signés sur leur label New Bell Music.

En septembre 2014, Jovi a diffusé sa vidéo “Cash” (Mets l’argent à terre) à l’échelle du Cameroun. En décembre 2014, Jovi a publié sa vidéo “Et P8 Koi”, qui est devenue un succès à travers l’Afrique de l’Ouest francophone, obtenant une forte rotation sur Trace Urban et numéro 1 sur le premier épisode de “Hip Hop 10 Made in Afrique.” En 2015, Jovi a été nommé pour un MTV Africa Music Award (MAMA) pour le meilleur artiste francophone. Le 20 mai 2015, Jovi a sorti son deuxième album, Mboko God, qui a été nommé pour un Prix Kora 2016 pour Meilleur Album. Les vidéos de musique de Jovi sont jouées régulièrement sur Trace Urban, et en 2015, Jovi a été présenté sur Trace TV dans “Les 15 artistes à suivre en 2015” et “L’un des 10 rappeurs africains que vous devriez certainement connaître”.

Sous son pseudonyme Le Monstre, Jovi produit ses disques et est réputée pour sa fusion convaincante du hip hop traditionnel et des sons et instruments classiques du Cameroun / Afrique avec de nouveaux sons contemporains. Au lieu d’utiliser la technique de l’échantillonnage traditionnel du hip-hop, Jovi crée des échantillons originaux dans sa musique, car il est difficile pour les artistes en Afrique de dégager des échantillons protégés. Les paroles de Jovi sont en anglais, en français et dans les langues hybrides Pidgin et francanglais (une fusion de jargon français, anglais et pidgin-anglais). Jovi produit également de la musique pour les artistes de New Bell Music ainsi que pour les artistes internationaux.

Jovi a co-écrit et co-produit la chanson d’Akon “Shine the Light”, que Akon a publié en vidéo le 26 janvier 2016. Jovi est régulièrement présentée dans le magazine de musique en ligne OkayAfrica. Le 29 février 2016, Jovi a été présenté dans un Entretien avec The Fader, qui a présenté la première mondiale de son single “Bad Influence”. Dans un article du magazine Vibe publié le 28 juin 2016, l’auteur Natelege Whaley déclare que Jovi est l’un des artistes africains qui ont populariser le trap et l’ont amené à de nouveaux sommets”.

(Visited 207 times, 3 visits today)

Vidéos